Comment pêcher la truite au fil des saisons

facebook.svg .svgxml

Vous souhaitez apprendre à pêcher la truite ? Peut-être avez-vous hésité à essayer la pêche à la truite parce que vous vous souvenez avoir lu un livre ou un article de magazine qui donnait l’impression que les seules personnes capables de déjouer ces poissons de sport populaires étaient des chirurgiens du cerveau ou des spécialistes des fusées. Ou peut-être avez-vous hésité à commencer à pêcher la truite parce que vous ne pensez pas que ce soit le meilleur moment de l’année pour les attraper.

Eh bien, vous pouvez oublier le livre ou l’article compliqué et arrêter de trop analyser votre temps. Lisez ces conseils simples sur la façon de pêcher la truite pendant les changements de saison et vous serez sur la bonne voie pour attraper votre première truite arc-en-ciel, brune ou mouchetée.

Le printemps

La pêche à la truite au début de la saison signifie souvent des niveaux d’eau plus élevés et des eaux plus froides, il est donc logique de trouver des cours d’eau peu profonds qui se réchaufferont plus rapidement qu’une grande rivière. Un jour ou deux de temps printanier plus chaud et de soleil augmenteront la température de l’eau et encourageront l’activité d’alimentation des truites. Gardez à l’esprit que la plage de température d’alimentation optimale pour la truite se situe entre 50 et 68 ° F, donc des températures de l’eau supérieures ou inférieures à cette plage nécessiteront des techniques de pêche plus lentes et des présentations plus précises.

Si vous préférez pêcher avec du matériel de spinning au printemps, essayez des spinners lourds avec des lames plates qui dégagent beaucoup de vibrations lorsqu’ils sont récupérés à un rythme lent. Les vibrations de la cuiller aideront les truites à trouver leur leurre dans une eau trouble ou trouble. Si votre objectif est d’attraper une truite mouche de printemps, vous pouvez essayer de lancer une nymphe ou un motif de banderoles dans les zones de courant lent.

Pour savoir quand la saison de la truite s’ouvre près de chez vous et pour connaître les méthodes de pêche autorisées, consultez les règlements de pêche de votre État. Les règlements de pêche locaux dans les ruisseaux et les rivières à truites peuvent changer fréquemment pour protéger la santé de la pêche.

L’été

Les excursions d’été à la truite doivent être effectuées tôt ou tard dans la journée, en mettant l’accent sur la pêche dans les ruisseaux de montagne à plus haute altitude. Si vous vous dirigez en amont vers des altitudes plus élevées, vous trouverez des eaux plus fraîches qui sont plus productives. Les poches d’eau plus profondes sont susceptibles de contenir des poissons, car ces zones seront plus fraîches et plus confortables pour la truite pendant l’été. Essayez de lancer un leurre qui imite une écrevisse sur une plate-forme tournante ou une mouche qui imite un insecte lesté.

La chose importante à retenir à propos de la pêche à la truite d’été est que les trois principales espèces de truites commencent à subir un stress à une température de l’eau d’environ 68 ° F (20 ° C), avec une quantité croissante de stress qui augmente la température de l’eau. Le stress de la température élevée de l’eau combiné au stress de la capture peut rendre beaucoup plus difficile la récupération des truites une fois relâchées. Pour les pêcheurs de truite soucieux de la conservation, 70 ° F (21 ° C) est devenu une référence ou une limite de température de l’eau pour la pêche à la truite.

Appelez ou envoyez un e-mail au siège du département des pêches de votre État pour vous renseigner sur les conditions de pêche et les éventuelles fermetures de voies navigables avant de partir. Ayez un plan de secours pour cibler les espèces d’eau chaude en cas de canicule et évitez la pêche à la truite jusqu’à ce que l’eau redescende en dessous de 70 ° F. De toute façon, les poissons seront beaucoup plus amusants à attraper s’ils sont énergiques.

Automne

L’automne peut être l’une des meilleures saisons pour pêcher la truite, car l’omble de fontaine et l’omble de fontaine commencent à se nourrir agressivement pendant cette période de l’année en préparation des activités de frai. Le refroidissement des températures automnales de l’eau entraîne également des conditions qui encouragent les truites à se nourrir tout au long de la journée. Prenez note des températures du ruisseau ou de la rivière dans laquelle vous prévoyez de pêcher et modifiez votre approche en fonction de ces informations.

Les truites d’automne agressives sont plus susceptibles de chasser les motifs de banderoles et d’autres mouches qui peuvent constituer une menace pour une truite qui se prépare à frayer. Les pêcheurs à la mouche peuvent également essayer de lancer des modèles d’insectes terrestres tels que des sauterelles, des fourmis ou des coléoptères pendant cette période de l’année. Dans l’équipement de lancer en rotation, vous pouvez lancer un appât qui imite un vairon dans le courant à partir de points proches des entrées de rivière ou de ruisseau.

L’hiver

Bien que l’hiver n’ait pas toujours été une saison préférée pour les pêcheurs à la truite, car il implique souvent de traverser à gué des rivières et des ruisseaux froids, la truite doit toujours se nourrir même lorsque l’eau tombe dans les années 30. Assurez-vous simplement de vérifier les réglementations de votre État pour obtenir une liste de ruisseaux à truites ouverts à la pêche pendant les mois d’hiver.

Deux exemples de lieux de pêche hivernale à la truite à visiter sont la rivière Deschutes dans l’Oregon et la rivière Madison dans le Montana. Vous n’aurez qu’à planifier l’heure de votre visite pendant une période de conditions météorologiques constantes. Si vous voulez savoir comment pêcher la truite pendant la saison hivernale, l’essentiel est d’y aller lorsque vous avez constaté que la température de l’eau est restée assez stable plusieurs jours de suite. Autrement dit, évitez de pêcher juste après une vague de froid ou lorsque la fonte des glaces peut avoir un impact important sur la température de l’eau.

En ce qui concerne les techniques de pêche à la truite d’hiver, gardez à l’esprit que le poisson ne sera pas disposé à se déplacer rapidement ou loin pour prendre votre offrande. Si vous prévoyez d’utiliser un équipement de lancer de spinner, vous pouvez essayer de lancer des spinners dans des tourbillons plus lents et des bassins profonds en utilisant une récupération lente. Les modèles de moucherons d’hiver ont tendance à être efficaces pour les pêcheurs à la mouche lorsqu’ils lancent dans des tourbillons lents ou des courses lentes.

Maintenant que vous savez comment pêcher la truite tout au long de l’année, achetez votre permis de pêche en ligne dès aujourd’hui et mettez en pratique ces conseils de pêche à la truite.


vous pourriez aussi aimer

Debbie Hanson

Debbie Hanson

Debbie Hanson est une écrivaine de plein air primée, défenseure de la pêche sportive féminine, détentrice du record du monde IGFA et guide d’eau douce vivant dans le sud-ouest de la Floride. Les travaux écrits de Hanson ont été publiés dans des publications telles que Florida Game & Fish Magazine, BoatUS Magazine et USA Today Hunt & Fish. Pour en savoir plus sur son travail, visitez shefishes2.com ou suivez-la sur Instagram @shefishes2.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.