monstres de l’étang

facebook.svg .svgxml

J’ai récemment lu un reportage sur The Fishing Wire à propos d’un bar agressif qui se mordait les doigts et qu’il attrapait à la main. La station d’information WKRG a publié cette vidéo, qui mérite peut-être une visite de Jeremy Wade de River Monsters.

L’agressivité est attribuée à une souche génétique d’achigan à grande bouche développée par les scientifiques halieutiques Don Keller et Barry Smith. Le Tiger Bass® est le résultat de plus de 15 générations de croisements de Northern Bass mâles avec une souche de Florida Bass femelle à l’American Sport Fish Hatchery près de Montgomery, en Alabama. L’objectif est une espèce de bar à croissance rapide qui peut être capturée et donc appréciée à plusieurs reprises.

La variation génétique du comportement agressif se produit naturellement, comme l’intimidateur sur le terrain de jeu. Mais contrairement à l’intimidateur, avec la pêche au bar, nous aimons récompenser les poissons ayant de faibles compétences sociales.

Pendant environ cinq ans, nous avons eu un achigan qui vivait, sans traquer, sous le quai de notre étang. Je pensais qu’il possédait l’endroit. L’activité consistant à se nourrir et à pêcher régulièrement sur le quai était comme une cloche de dîner / boxe pour cette basse. Il était presque impossible d’attraper un crapet assez vite pour éviter d’être poursuivi. Et oui, même les mains pendantes dans l’eau attireraient l’attention, comme mon tout-petit l’a appris à la dure.

Pourtant, il n’y a jamais eu de rancune; mes enfants ont adoré notre « basse folle ». Nous avons vu la basse passer de deux à cinq livres, puis elle a disparu. Aujourd’hui, il existe une revendication différente de basse de deux livres sur le territoire sous le quai, avec beaucoup de potentiel pour les monstres de l’étang. Connaissez-vous des monstres de bassin ?


vous pourriez aussi aimer

Andy Whitcomb

Andy Whitcomb

Andy est un écrivain de plein air (http://www.justkeepreeling.com/) et papa stressé a contribué à plus de 380 blogs sur takemefishing.org depuis 2011. Né en Floride, mais élevé sur les rives des étangs de la ferme de l’Oklahoma, il s’attaque maintenant au brochet, à l’achigan et à la truite arc-en-ciel en Pennsylvanie. Après avoir obtenu un baccalauréat en zoologie de l’OSU, il a travaillé dans des écloseries de poissons et comme technicien de recherche halieutique à l’OSU, dans l’État de l’Iowa et dans l’État du Michigan.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.