Tacos au poisson

facebook.svg .svgxml

Chaque fois que je vois une idée qui apporte une solution à un de mes problèmes, je me reproche de ne pas l’avoir résolu moi-même. Après avoir fileté du poisson comme la morue, le bar rayé ou d’autres poissons blancs floconneux, il me reste généralement beaucoup de petits morceaux. Ils sont difficiles à travailler, et c’est précisément là que les tacos au poisson entrent en jeu. Pensez-y : qui veut vraiment manger de la chaudrée de palourdes en été de toute façon ? Les tacos au poisson résolvent le problème et constituent un repas délicieux et amusant. Bien sûr, il n’est pas nécessaire d’attendre les morceaux de ferraille, un morceau normal de cabillaud ou de bar rayé peut être haché sur demande. C’est ainsi qu’ils sont faits.

Ingrédients:
3-4 morceaux de poisson par taco, en cubes et en bouchées.
2 oeufs
1 tasse de chapelure
½ cuillère à café de sel
1 cuillère à café de poivre de cayenne
½ cuillère à café de cumin moulu
Huile végétale et un bâton de crème douce au beurre

Ingrédients pour les tacos :
tortillas dures ou molles
laitue hachée
Oignon haché
Tomates hachées
olives noires hachées
2 tasses de riz blanc cuit
tranches de limes

Pas:

Mélanger tous les ingrédients secs : chapelure, sel, poivre de Cayenne et cumin.
Faire chauffer une poêle avec l’huile et le beurre.
Brouiller les œufs dans un bol.
Tremper un morceau de poisson dans l’œuf, l’enrober du mélange de chapelure et le placer dans une poêle bien chaude.
Cuire pendant une minute et répéter en retournant de tous les côtés s’ils sont dorés.
Remplissez une tortilla dure ou molle avec du riz cuit, puis la laitue hachée, l’oignon, les tomates, les olives noires et le riz. Ajouter la sauce et le poisson. Servir avec des quartiers de lime au goût.


tom keker

tom keker

Tom Keer est un écrivain primé qui vit à Cape Cod, Massachusetts. Il est chroniqueur pour l’Upland Almanac, rédacteur pour le magazine Covey Rise, rédacteur pour Fly Rod and Reel et Fly Fish America, et blogueur pour le programme Take Me Fishing de la Recreational Boating and Fishing Foundation. Keer écrit régulièrement pour plus d’une douzaine de magazines de plein air sur des sujets liés à la pêche, à la chasse, à la navigation de plaisance et à d’autres activités de plein air. Lorsqu’ils ne pêchent pas, Keer et sa famille chassent les oiseaux des hautes terres en plus de leurs trois setters anglais. Son premier livre, A Guide for Fly Anglers on the New England Coast, a été publié en janvier 2011. Visitez-le à www.tomkeer.com ou dans www.thekeergroup.com.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.